Accueil > La Couleur

La couleur

Les objets n’ont pas de couleur par eux-mêmes mais ils ont la propriété d’absorber ou de renvoyer les rayons lumineux.

On commença à pénétrer le monde de la couleur grâce à Newton en 1666. Il découvrit qu’un rayon de soleil traversant

un prisme de verre se réfractait et se déclinait dans les couleurs de l’arc-en-ciel. En 1709, il identifia les couleurs du spectre :

  rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet.

En traversant un second prisme elles reconstituent le blanc.

Un siècle plus tard, on découvrit :

- que le blanc ne pouvait être produit que par le seul mélange de trois des couleurs du spectre :

  rouge (rouge orangé), vert, bleu (bleu violet).

- que ces trois couleurs combinées les unes aux autres permettaient toutes les sensations colorées.

Les couleurs, selon Runge et Itten, se classent en fonction de leurs trois dimensions :

-teinte (même couleur )

-tonalité (luminosité )

-saturation (intensité de la coloration )

Le travail de l’œil

La lumière pénètre l’œil et frappe la rétine. Là elle est absorbée par des cellules que l’on nomme bâtonnets et cônes.

Les cellules transmettent des signaux lumineux par le nerf optique. La couleur n’existe que dans le cerveau de celui

qui regarde. On dit que le cerveau et l’œil sont chromogènes ce qui signifie qu’ils produisent de la couleur.

Les cônes sont sensibles aux nuances de rouge, de vert et de bleu et semblent seuls capables de chiffrer la lumière du jour dans l’éclairage tamisé.

Les bâtonnets sont plus sensibles aux valeurs des ombres et des lumières.

L’œil humain serait capable de discerner plus de dix millions de couleurs. mais il a aussi ces limites. L’œil humain n’apprécie pas très bien les modulations de jaune, ni les degrés de pureté des rouges ou des violets.

La perception des couleurs est instantanée et devance même celle des formes.

Les ondes lumineuses

Lorsqu’un tube de peinture (rose quinacridone par exemple) est fermé, à l’intérieur, les molécules de pigments sont noires. À l’ouverture, les rayons lumineux pénètrent et aussitôt les molécules absorbent toutes les radiations sauf celles du rose quinacridone qui sont alors réfléchies et immédiatement perçues par l’œil. La couleur est donc une sensation perçue par l’œil et elle parvient aux centres nerveux sous une forme codée.

Chaque couleur émet sur une longueur d’onde différente. La longueur d’onde la plus courte est le violet et la plus longue est le rouge.

To change your logo go to the 'Page Master' under the 'Design' menu

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player